Éloge de la plante

pour soprano et dispositif acousmatique

Œuvre de Jean-Luc Hervé créée par l’ensemble Sillages.
Création le 9 juillet 2016 au Festival Format Raisins - Jardin Mérimée, La Charité-sur-Loire.
Avec :
Jeanne Crousaud, soprano
Max Bruckert, conception et réalisation de l’informatique musicale : GRAME – Centre National de Création Musicale, Lyon

Les mots du compositeur
"Éloge de la plante est un « opéra-jardin » pour soprano et dispositif acousmatique. Opéra où la scène est le contexte naturel d’un jardin, les plantes tenant lieu de décor. En utilisant les multiples sonorités de sa voix (parlée, chantée, bruits...) la soprano parcourt la liste des noms latins de plantes comestibles que l’on trouve dans nos jardins et quelques descriptions botaniques de ces plantes en français. La chanteuse, finta giardiniera, est une sorte de « guide naturaliste » qui invite le public à prêter attention à la nature qui nous entoure, aux plantes et aux sons. À la manière des ornithologues qui émettent divers sons de voix, bruits, sifflements, claquements, chuintements... pour attirer les oiseaux afin de les observer. En frappant doucement dans ses mains, la chanteuse éveille peu à peu le dispositif sonore du jardin. Les multiples haut-parleurs de l’installation répondent à la soprano. L’oreille est à l’affût des sons invisibles et de tout ce qui nous environne. Éloge de la plante est le titre d’un livre de Francis Hallé, botaniste, dans lequel on apprend que les formes évolutives du monde végétal, très différentes de celle du monde animal, remettent en cause nos théories sur l’évolution du vivant. Ce sont autant de modèles pour des formes musicales notamment en ce qui concerne la polyphonie."
Jean-Luc Hervé

Dossier de présentation téléchargeable :

PDF - 1.3 Mo