Gilles Deliège

Altiste

Elève de Serge Collot au CNSM de Paris (1er prix d’alto, cycle de perfectionnement musique de chambre) Gilles Deliège travaille ensuite avec Ulrich Koch et Bruno Giuranna solistes de l’alto et de la viole d’amour. Il se rapproche des membres des Quatuors Amadeus et Berg et complète sa formation auprès de Rio Terakado pour le répertoire baroque.

Il a été membre de l’ensemble Erwartung puis du trio Maurice Duruflé avec lesquels il a réalisé de nombreux concerts et enregistrements.
Il joue avec Jérôme Hantai, Daniel Cuiller et Christophe Coin de l’alto baroque et développe un intérêt particulier pour la viole d’amour.

Membre de l’ensemble SIC, de l’ensemble Sillages et partenaire de Court Circuit et de l‘Instant Donné, il se consacre à la création contemporaine, au théâtre musical (avec G. Aperghis), aux démarches mêlant instruments anciens et langage actuel de P. Fénelon et Brice Pauset.

Le rapport à l’électronique (en temps réel), au cinéma (Martin Matalon, François Paris,Alexandros Markéas et Ivan Fedele), le fidélise à l’interprétation de ciné-concerts notamment autour d’œuvres de Bunuel, Vigo et Epstein.

Il s’est produit au théâtre du Chatelet, au Lincoln Center (New York), à la Philharmonie de Saint-Pétersbourg, à la Villa Médicis (Rome), à Saint-Martin in the Fields (Londres), International Forum (Tokyo), De Ijsbreker (Amsterdam), à Radio Bremen, Radio Copenhague, à l’Abbaye de Royaumont, au Théâtre San Martin (Buenos Aires), au Colombium Théâtre de Sao Paulo ,au Munal de Mexico ; ces destinations lointaines ne l’ont pas pour autant détourné du mont Saint-Michel, où il a effectué plusieurs résidences.

Gilles Deliège, titulaire des CA d’alto et de musique de chambre, enseigne actuellement au CRR de Tours.

photo ci-contre © Didier Olivré