Gonzalo Joaquin Bustos

Argentine (1983-) Compositeur et chef d’orchestre

"Inspiré par le processus du travail de la sculpture, je m’intéresse à la continuité du mouvement, à la notion d’enchaînement dans une dimension temporelle et à la polarité entre une proximité émotionnelle et des réminiscences lointaines." GJB

Après des études de composition à l’Université Nationale de Cordoba en Argentine, à l’Université de Colima en Mexique et plusieurs master class au Brésil, il s’installe en 2010 à Paris pour poursuivre sa formation en composition auprès de Martin Matalon (CRR de la Courneuve-Aubervilliers), et en direction aux côtés de Rut Schereiner (CRR de Reims). Il entre ensuite en master de composition mixte à la Haute Ecole de Musique de Genève avec Pascal Dusapin, Michael Jarrell, Luis Naon et Eric Daubresse.

En 2016/2017 il suit le CURSUS de composition et d’informatique musicale à l’IRCAM avec Hector Parra. Il bénéficie également lors de master class des savoirs de Kaija Saariaho, Tristan Murail, Georg Friedrich Haas, Yan Maresz, Magnus Lindberg, Luca Francesconi, Philippe Manoury, Beat Furrer, Ivan Fedele, Bruno Mantovani, Rapahel Cendo, José Manuel Lopez Lopez, et en direction de ceux d’Isaac Kleiman, Kaspar de Roo et Peter Etovos.

Il acquiert une solide pratique de la direction d’orchestre grâce à son activité en tant que chef assistant de l’Orchestre Symphonique de l’Université de Cordoba (2007-2013), à travers laquelle il explore le grand répertoire. Son investissement dans le musique du XXème l’amène à être chef assistant de Francois Xavier Roth, opportunité qui lui permet d’approfondir notamment l’univers de Stravinsky (Petrushka et le Sacre du printemps) avec l’Orchestre « Les Siècles ». Il entretient une riche collaboration avec Martin Matalon en tant que chef assistant (ensemble De Caelis au Festival Radio France Montpelier, ensemble Pole Supérieur 93, Opera « L’ombre de Venceslao » au Centre Lyrique Clermont Auvergne). Comme chef invité, il dirige l’ensemble Sillages, l’ensemble de saxophones du Centre d’Etudes Supérieurs de Musique et Danse de Poitiers, l’ensemble « 20 degrés dans le noir », plusieurs ensembles au sein du CNSMD de Paris et de Lyon, ou encore l’orchestre symphonique du Conservatoire de Rennes. Engagé dans la création et la diffusion de musique contemporaine, Gonzalo Bustos a dirigé la création de plus d’une centaine d’œuvres.

Son catalogue contient à la fois des pièces pour instrument soliste, ensemble et orchestre, avec une forte présence de l’électronique. Elles sont jouées par l’ensemble Regards, Clic & Tactus, Taller Sonoro, United Instruments of Lucilin, Accroche Note, l’Instant Donné, Trio Accord, Ars Nova et Sillages. Gonzalo Bustos participe à plusieurs festivals : International Ensemble Modern Academy (Stams, Autriche), Archipel (Genève, Suisse), le Festival Manifeste (Paris, France), Festival du Cor (Reims, France), « II Festival International de Musique Electroacoustique au Conservatoire de Santa Cecilia » (Rome, Italie), Creative Dialogue III Sibelius Academy (Santa Fe, Etats Unis) ; Catedra Manuel de Falla (Séville, Espagne), Summer School Lucilin Ensemble (Luxembourg, Luxembourg), Institute for Computer Music and Sound Technology (Zurich, Suisse).

Investi dans la transmission, il participe à de nombreux projets pédagogiques pour lesquels il reçoit deux commandes d’Etat (Aide à l’écriture d’une oeuvre musicale originale de l’Etat - Ministère de la Culture et de la Communication), deux commandes de l’Ariam Ile de France pour le conservatoire de Persan et celui de Livry Gargan, une résidence au Conservatoire d’Aurillac, et plus récemment une commande de l’Association
Orchestre à l’École. Il est finaliste pour les Prix de l’Enseignement Musical avec sa pièce « Pluie de Plumes I » et obtient le Prix SACEM de la partition pédagogique en 2015 pour son oeuvre « JUEGOS ».

Depuis 6 ans, il travaille étroitement avec l’ensemble Ars Nova pour lequel il prépare un spectacle musical mêlant danse et photographie qui sera créé en mai 2018 au Théâtre Auditorium de Poitiers.

Cette même année, il reçoit une commande de l’Ensemble Sillages pour le projet Dedans Dehors, pièce pour percussion solo, 85 enfants (Collège de Kerhallet) et électronique.