Jumelage

JUMELAGE AVEC LE COLLEGE ANTOINE DE SAINT-EXUPERY A LESNEVEN / 2013-2015

Collège rural, le collège Antoine de Saint-Exupéry accueille 455 élèves et une classe ULIS. La population scolaire est éloignée des lieux de diffusion et de création artistiques. Inscrit dans le projet d’établissement ce jumelage doit permettre une ouverture artistique et culturelle à l’ensemble des élèves du collège grâce à la mise en place d’un projet fédérateur facilitant l’hétérogénéisation des classes. Il s’inscrit dans le parcours individuel de l’élève et favorise la réussite scolaire de chacun.

L’ensemble Sillages, spécialisé dans la création d’œuvres contemporaines et la diffusion du répertoire du vingtième et du vingt-et-unième siècle, mène depuis plusieurs années des projets pédagogiques en Bretagne : notamment à Brest, avec le Conservatoire de Musique, de Danse et Théâtre de Brest Métropole Océane, les écoles primaires et collèges de l’agglomération.

2014-2015
L’ensemble Sillages démarre sa deuxième année de jumelage avec le collège Saint-Exupéry de Lesneven. Ce projet reçoit un soutien spécifique du Conseil général du Finistère. Deux ateliers sont proposés pour ce premier trimestre avec des classes de 6ème, 4ème et 3ème :
- "Dire mon collège" mené par Hughes Germain, artiste sonore
À partir d’une captation sonore de leur environnement quotidien, les élèves vont raconter leur collège et créer des courts-métrages sonores.
- "Ciné-concert" mené par Christofer Bjurström, pianiste et compositeur
Création de bandes-son sur des courts-métrages américains des années 20.
- 27 novembre 2014 brigade d’intervention de Stéphane Sordet et Jean-François Charles dans toutes les classes du collège.
- 23 janvier 2015 : Le Vent, ciné-concert : représentation pour les élèves du collège à la salle Arvorik
Pour les 2e et 3e trimestres, cinq ateliers sont proposés avec des classes de la 6ème à la 3ème
- "Partitions graphiques vocales" mené par Zalie Bellacicco, chanteuse
Découverte de la voix dans sa diversité d’utilisation. Réalisation de petites pièces vocales et de leurs partitions graphiques.
- "Musique et mathématiques" mené par Philippe Arrii-Blachette et Jean Le Ber, violoniste
A partir de l’audition d’une œuvre de Iannis Xenakis et de la découverte de ses partitions, aborder le rapport entre les mathématiques, la géométrie et la composition musicale.
-" Looper n’est pas jouer" mené par Jean-François Charles, musicien, compositeur et directeur adjoint du Conservatoire de Brest
Apports théoriques sur le fonctionnement d’un looper, lien avec les délais à bandes, visionnage critique de vidéos d’artistes utilisant des loopers, discussion, utilisation pratique d’un looper, expérimentation, écoute et lien entre l’écoute et la création, créations collectives en petits groupes, partage d’expériences
- "Découverte d’un œuvre : Different trains" mené par Stéphane Sordet
Trente minutes d’intervention dans chaque classe pour présenter la pièce majeure de John Cage jouée pour les élèves par l’ensemble Sillages le 30 avril 2015 à la Salle Arvorik
- "Partitions chorégraphiques" mené par Jody Etienne et Herwann Asseh, danseurs
Construire des chorégraphies avec une gestuelle empreinte des univers musicaux proposés. Travailler sur les fondamentaux de la danse contemporaine ainsi que sur les énergies des danses urbaines. Différents angles : danser à l’écoute de la musique en suivant le rythme, le phrasé, la ligne mélodique ; comprendre la possibilité d’autonomie du mouvement par rapport à la musique ; apprécier al veleur du silence dans la danse ; jouer avec le mouvement dans la relation au temps et à l’espace.

2013-2014
A travers des pratiques artistiques variées et l’accès à des œuvres issues du répertoire du XXème et XXIème siècles, la rencontre avec les élèves s’organise tout au long de l’année en plusieurs ateliers.
« Les mots et les sons » : Travail sur le rythme et le son à partir de textes de Georges Aperghis, John Cage, Jacques Rebotier, Jacques Roubaud... Mise en voix, musicalisation et transformation des textes en utilisant les paramètres du son (hauteur, intensité, rythme, mélodie…).
« Sculpteurs de sons » : En classe d’arts plastiques, approche et création de partitions graphiques basées sur les partitions de Cage, Berberian, Berio…
« Lutherie sauvage » : En classe de technologie, fabrication d’instruments de musique à partir de matériaux de récupération ou d’objets du quotidien. Cet atelier permettra de mettre en évidence les qualités acoustiques d’un matériau ou d’un objet. En classe d’éducation musicale ces instruments seront utilisés pour des créations personnelles.
« Danse contemporaine et musique » : En classe d’EPS, travail chorégraphique avec un danseur contemporain accompagné par un musicien. Il sera possible de travailler également sur les percussions corporelles, l’utilisation de l’espace par la danse, la scénographie, les relations danse/musique/vidéo (en lien avec les enseignants de technologie).

Les enseignements artistiques, éducation musicale et arts plastiques sont sollicités en premier lieu. Cependant le projet intègrera d’autres domaines d’enseignement.
Le projet s’inscrit sur une durée de trois ans et a pour ambition de concerner l’ensemble des élèves de l’établissement et de s’ouvrir à d’autres champs disciplinaires, langues vivantes et sciences notamment.

Ce projet reçoit un soutien spécifique du Conseil Général du Finistère.